La Terre est un endroit aqueux. En fait, 71% de notre planète est recouverte d’eau. Malgré cela, une personne sur neuf n’a pas accès à l’eau potable – soit environ 785 millions de personnes. Le problème, c’est que 96,5% de toute l’eau de la Terre se trouve dans les océans sous forme d’eau salée et n’est pas potable pour les humains. Cela ne nous laisse que les rivières, les lacs et l’eau souterraine pour satisfaire nos besoins en eau.

Selon le Forum économique mondial, la crise mondiale de l’eau est le quatrième risque en termes d’impact sur la société. Soyons réalistes, les humains ont besoin d’eau pour survivre.

Si vous lisez ceci en France ou au Canada, vous ne comprendrez peut-être pas cette crise à titre personnel. Après tout, vous pouvez ouvrir un robinet et faire couler instantanément de l’eau potable du robinet. Ce n’est cependant pas le cas pour des milliards de personnes vivant sur d’autres continents. Une ONG (organisation non gouvernementale) essaie de changer cela.

GivePower

La mission de Give Power est d’installer des technologies d’énergie solaire qui apporteront des services essentiels aux communautés en développement dans le besoin. Leur dernier projet révolutionnaire a consisté en l’installation d’un système de dessalement à énergie solaire pour apporter de l’eau pure et saine aux habitants de Kiunga, un village rural du Kenya.

Grâce à cette technologie, l’eau salée de l’océan sera désormais une source d’eau viable pour les habitants de ce village. Le système est capable de produire environ 70 000 litres d’eau potable par jour, ce qui est suffisant pour jusqu’à 35 000 personnes.

La crise mondiale de l’eau

Ce nouveau processus révolutionnaire ne pourrait pas arriver plus tôt. Les 785 millions de personnes mentionnées plus tôt est juste le commencement. Selon l’Organisation mondiale de la santé, environ 2,2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à des services d’eau gérés de façon sécuritaire, 4,2 milliards de personnes n’ont pas de services d’assainissement gérés de façon sécuritaire et 3 000 millions de personnes n’ont pas les équipements de base pour se laver les mains.

Cela signifie que même ceux qui ont une source d’eau douce à proximité peuvent ne pas être en mesure de la boire car elle n’est pas suffisamment purifiée.

Cela est particulièrement vrai pour les habitants des zones pauvres ou rurales. Les données montrent que huit personnes sur dix vivant dans les zones rurales n’avaient pas accès aux services d’assainissement de base, et la couverture des services de base parmi les groupes les plus riches était au moins deux fois plus élevée que les plus pauvres.

Dessalement: hier et aujourd’hui

Le dessalement est un processus dans lequel les sels et autres minéraux sont séparés de votre eau. Pour ce faire, vous devez presser l’eau à travers une membrane (pensez-y comme un tamis extraordinairement fin).

Le problème est que toute solution (dont l’eau) aime rester équilibrée. Elle veut naturellement avoir des quantités égales d’eau, de sel et de minéraux de chaque côté de la membrane. C’est ce qu’on appelle la pression osmotique. Afin d’éliminer le sel et les minéraux de l’eau, vous devez vaincre cette force, ce qui nécessite d’immenses quantités d’énergie.

Les processus de dessalement traditionnels nécessitent également de grandes quantités de produits chimiques, notamment des ajusteurs de pH, des coagulants et des floculants, des agents de contrôle des dépôts (antiscalants, dispersants), des biocides et des produits chimiques réducteurs. En post-traitement, les produits chimiques incluent le chlore, les additifs anti-corrosion et les composés pour la reminéralisation.

GivePower a résolu ces problèmes grâce à une nouvelle technologie appelée «fermes solaires à eau». Le système utilise des panneaux solaires qui produisent cinquante kilowatts d’énergie, l’énergie est stockée par deux batteries Tesla haute performance, et il utilise deux pompes à eau qui fonctionnent 24 heures sur 24.

La qualité de l’eau qu’elle produit est meilleure que celle d’une usine de dessalement d’eau classique, et ne produit pas les résidus salins et les polluants qu’ils créent et qui sont nocifs pour les animaux et l’environnement.

Cela change la vie à Kiunga

Avant que GivePower n’installe son nouveau système de dessalement à énergie solaire, les habitants de Kiunga, au Kenya, devaient marcher pendant une heure pour atteindre leur seule source d’eau. Cette eau provenait d’un puits situé sur le même canal que les animaux utilisent pour se baigner, et était plein de polluants et de parasites.

C’était leur seule eau pour boire, se baigner et laver leurs affaires.

« Ils empoisonnaient leurs familles avec cette eau » , explique Hayes Barnard, président de GivePower.

Aujourd’hui, les 3 500 habitants de Kiunga ont de l’eau potable fraîche et saine provenant directement d’un robinet.

De l’eau pour le monde

Après le grand succès du projet pilote à Kiunga, GivePower prévoit de construire plus d’installations pour soulager la pénurie d’eau dans d’autres parties du monde. Ils ont déjà installé des panneaux solaires dans 2 500 écoles, entreprises et services d’urgence dans dix-sept pays, et collectent des fonds pour construire davantage de « fermes d’eau solaire ».

Avec cette nouvelle technologie, un avenir où l’eau est accessible à tous pourrait être à portée de main.

 

Source : Buzzpanda

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

askan_logo

Mentions légales      CGV       CGU     Contacts       Blog        Plan du site

© 2011 - 2020 Askan. Tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?