Samba Diallo est un artiste peintre sénégalais. Sa passion pour l’art lui est venue très tôt. En effet, dès son plus jeune âge, il dessinait sur tous les supports qui lui passaient sous la main. Au fil des années, il s’est peu à peu concentré sur la peinture sur toile pour devenir un artiste visuel. À ses débuts, Samba a fréquenté de nombreux ateliers pour peaufiner ses lignes et ses formes. Mais son sens de la couleur est un don tout simplement inné qu’il a développé en grandissant.

Samba débutera sa carrière d’artiste-peintre avec une exposition collective à Dakar en 1992. Il s’agissait alors de l’Exposition UNICEF la Mère et l’Enfant. Celle-ci sera suivie en 2000 puis en 2002 par une autre exposition collective à la biennale de l’Art contemporain africain dans la même ville. S’en suivront ensuite 8 autres expositions collectives qui seront principalement organisées en France (2006-2012), puis au Sénégal en 2018 et enfin à Los Angeles en 2019.

Ses premières expositions solo au Sénégal se feront notamment à la Société Arcane de Dakar en 2000, puis au Centre Culturel Blaise Senghor en 2003. Souhaitant faire connaître son talent au niveau international, Samba Diallo s’est ensuite envolé pour la France, pays dans lequel il fera de nombreuses expositions solo entre 2004 et 2013. Des expositions dans lesquelles il va épater de nombreux amateurs d’art et y exprimer toute la lumière singulière qu’il a pu engranger durant ses premières années au Sénégal. En 2015, il revient au Sénégal pour y faire une belle exposition à la Galerie Nationale de Dakar après 12 ans d’absence. Celle-ci sera ensuite suivie d’une autre exposition mémorable en 2017 à la Galerie Kemboury.

Ses oeuvres sont construites avec une rare complexité. Ses superpositions de formes et de couleurs se croisent avec des lignes de perspectives aux trajectoires vertigineuses. La mosaïque est une touche récurrente chez l’artiste, la lumière à la chaleur intensifiée, une loi.
Dans une symbolique partagée, le soleil de la vie et de la spiritualité traverse son œuvre. La colombe de la paix est un appel permanent. Le masque, la poupée Ashanti résonnent chez l’artiste comme un hymne à la gloire de l’Afrique tout comme le patchwork.

Avec une vigueur et une générosité à peine dans la mesure, Samba Diallo exprime son attachement à ses racines africaines. À cette Afrique qui lève la tête et qui marche dans sa lumière donnée en partage au monde. Depuis  ce mois de mars 2021, il est exposé sur la célèbre plateforme d’art en ligne SINGULART. Il s’agit d’une plateforme qui sélectionne des artistes de talent partout sur la planète dans le but de leur donner une meilleure visibilité à l’international et permettre aux amateurs d’art dans le monde entier de trouver de beaux produits d’investissement. Pour en savoir plus cliquer ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.