En Afrique de l’Ouest, l’agriculture peine à se développer et accuse un grand retard notamment au niveau technologique. En effet, la plupart des agriculteurs locaux utilisent des méthodes assez rudimentaires qui ne leur permettent pas d’exploiter tout le potentiel de leurs terres. Heureusement, certaines Start-ups essaient d’apporter des solutions innovantes pour aider l’agriculture ouest-africaine à se moderniser.

C’est le cas de Tolbi, une start-up lancée par un groupe d’élèves-ingénieurs de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar. Tolbi est est une startup qui évolue dans l’agriculture intelligente et dans l’agriculture de précision. Il s’agit d’un dispositif technologique qui a pour objectif d’apporter des solutions rapides aux difficultés rencontrées par les agriculteurs locaux. L’outil ainsi mis à leur disposition leur permet d’accéder en temps réel à des informations cruciales telles que les besoins en eau de leur champ afin de faciliter l’irrigation et par la même occasion faire évoluer les récoltes en quantité et en qualité.

Le point fort de Tolbi est sa facilité d’utilisation. Il a été conçu pour être compréhensible par une cible qui dans sa grande majorité ne sait pas lire et écrire. De plus, pas besoin d’un smartphone ou d’être connecté à internet pour pouvoir y accéder. Il suffit juste d’avoir un téléphone et une carte SIM. «Pour accéder à toutes les informations relatives aux besoins de son champ, il suffit juste à l’agriculteur de composer le numéro du dispositif et une voix lui demande en wolof en ces termes : ‘’si vous voulez connaître la quantité d’eau que votre champ a besoin actuellement, appuyez sur la touche, pour l’engrais appuyez sur la touche 2’’ », explique l’élève-ingénieur Mouhamadou Lamine KEBE, l’un des initiateurs du projet.

Dès qu’on appuie sur la touche indiquée, le dispositif, via ses capteurs et grâce à la technologie “SIMKA” qu’ils ont développé eux-mêmes, enclenche automatiquement le processus de recueil de données relatives à la requête indiquée et en quelques secondes fournit au producteur les infos demandées.

Au Sénégal, l’agriculture représente 16% du PIB national. Mais les agriculteurs locaux font face à beaucoup de difficultés au niveau climatique et technique pour exploiter leurs terres. Une situation que ces jeunes entrepreneurs souhaitaient résoudre à tout prix en mettant à profit leurs compétences. « Actuellement, en plus du réchauffement climatique nos agriculteurs font face un problème de gestion de l’eau car chaque jour ils perdent 50 à 80% d’eau d’irrigation. L’optimisation de cette ressource, c’est à dire en donnant au champ que ce qu’il a besoin, tend vers une augmentation des rendements en plus d’avoir réduit en amont les apports en eau et carburant donc une réduction des coûts de production » ajoute Mouhamadou.

En se déplaçant directement sur le terrain, les jeunes ingénieurs se sont rendus compte que les producteurs manquaient de maîtrise sur leur sol n’étaient pas suffisamment formés. De plus, le fait que la plupart d’entre eux ne savaient ni lire ni écrire était un problème pour leur transmettre des informations. « Ce sont les raisons pour lesquelles nous avons réfléchi et travaillé sur une solution permettant aux producteurs de surmonter toutes ces difficultés. Et pour mieux répondre à leurs attentes nous avons fait appel à un ingénieur agronome de l’Ecole Nationale Supérieure d’agriculture (ENSA) qui fait un travail remarquable au sein de notre groupe ». poursuit-il.

Leur initiative a été largement soutenue par l’ESP qui les a accompagnés au niveau financier, logistique et technique en leur offrant l’hébergement du dispositif au niveau de l’école. Un soutien de taille qui a permis au projet d’avancer beaucoup plus vite. En plus de l’ESP, ils sont aussi accompagnés par des institutions partenaires comme ISOC – Sénégal, le Programmes Sénégalais de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PSJ) et du Cosmos Energy à travers son programme Sénégal Start-up Accelerator.

Dans le but d’apporter toujours plus de solutions aux agriculteurs, la boîte a mis un nouveau service sur le marché du nom de Tolbi Pro. Tolbi Pro est une plateforme cloud de traitement d’images basée sur l’intelligence artificielle pour la collecte, le traitement et la prise de décision efficace dans le domaine de l’agriculture. Avec l’appui d’images de drone et de satellite, elle permet d’optimiser jusqu’à 30% le rendement agricole tout en réduisant les pertes en eau et les pertes liées aux maladies des plantes. La start-up Tolbi a vu ses actions récompensées par le chef de l’État sénégalais lui-même. Ils sont en effet les heureux gagnants de l’édition 2020 du Grand Prix du Président de la République pour l’Innovation Numérique. Une belle consécration pour une start-up jeune et ambitieuse qui a très certainement un très bel avenir devant elle !

Crédits : ESP


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.