Bonjour Je m’appelle Adji Mariama Aidara. J’ai 26 Ans je suis sénégalaise d’origine. Je n’ai malheureusement pas de diplôme à présenter car la vie ne m’a pas trop choyée. Mon objectif est d’être une ambassadrice de la santé digitale. Je suis entrepreneure dans la santé numérique.

En effet victime d’une maladie auto-immune depuis 10 ans déjà, personne à mobilité réduite je défends la cause des personnes malades. En résumé Social living date de 2012 avec des émissions que je faisais dans quelques médias de la place. Avec le temps j’ai réussi à en faire une entreprise capable d’apporter aux malades un meilleur accès aux soins, de faire d’eux des privilégiés avec les cliniques partenaires grâce aux gadgets numériques que nous mettrons en place, ainsi atténuer le nombre de cas besoins dans les réseaux sociaux grâce aux cartes numériques digitales qui seront répertoriées et contiendront toutes les informations personnelles de la personne en QR.

J’ose partir plus loin car je veux tenir la santé digitale du Sénégal entre mes mains. Avec l’appui d’une société industrielle déja démarchée, avec ces bornes digitales, télémédecines, reconnaissance faciale , je serais au cœur du digital dans le futur en capturant toutes vos signes vitaux, la thermographie pour détecter le cancer, faire des échographie, fœtus et autre ect… Le tout diffusé dans cette borne qui sera redirigé dans d’autres ordinateurs que des spécialistes médecins étudieront et traiteront pour sauver des vies en temps réel. Vous ne rêvez pas, c’est la médecine dans le futur : donner une vie de plus aux malades, aux patients ect…

Social Living montrera une nouvelle vision du numérique avec une consultation numérisée et ainsi lutter contre le marché noir avec des ordonnances QR que seul le pharmacien peut déchiffrer et faire naître le plateau médical social living. Nous constatons que beaucoup de personnes ont des problèmes pour avoir une maigre somme de quinze milles voir vingt milles francs pour leurs besoins sanitaires. J’en étais victime personnellement. Grâce aux cartes numériques que nous proposerons, nous atténuerons le nombre de besoins. Et j’aimerais défendre la cause de toutes ces personnes malades dans le besoin et qui sont sans soutien.

Je suis à la recherche d’investisseurs , de financements et prêts pour finaliser mon projet Social Living, qui relate ma vie maladive depuis dix ans déjà. Social Living c’est Vous ,c’est Moi. C’est nous nous sommes tous concernés.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

askan_logo

Mentions légales    Tarifs     CGV       CGU     Contacts       Plan du site

© 2011 - 2019 Askan. Tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?